Page 3 sur 8

MessagePosté: 23 Oct 2004, 10:59
de Marc76
Salut Revan,

Oui je crois effectivement qu'il y a eu incomprehénsion :wink: .

Cependant, l'outrance actuelle vient plutôt de l'emploi abusif du franglais que l'inverse. De plus, si cet anglosnobisme est même diffusé via une "communauté professorale" alors c'est d'une crétinerie sans nom.

Dire logiciel pour "software" ou lecteur de disquette pour "floppy disk", ne demande pas de sortir de St Cyr ou de Polytechnique...

Une langue vit par échange, ceci est incontestable mais si ce dudit échange est inégal, l'on est dans toute autre chose.

Par trop souvent, l'on assimile la défense ou la promotion de Langue Française a une sorte de crypto-pétainisme franchouillard hors d'âge.

Ben voyons...

Ces personnes ne semblent pas avoir compris le sens du mot DIFFERENCE ni avoir retenu quelques leçons de l'Histoire...

MessagePosté: 23 Oct 2004, 11:46
de nickW
Bonjour,

Juste pour s'amuser.

Après avoir étudié un petit dictionnaire de 8000 mots de six des neuf langues officielles de l'Union Européenne (français, anglais, allemand, espagnol, italien et portugais), on a
1/ repéré un certain nombre d'homographes parfaits (si l'on ne tient pas compte des accents).
Note : un homographe s'écrit de la même façon.
2/ repéré un certain nombre de mots qui sont tous différents dans ces six langues plus le danois et le néerlandais.

Question: combien dans chaque catégorie ???

A suivre,

Réponse dans le message suivant immédiatement .
Pas de défilement vers le bas autorisé, cherchez un peu les réponses. :wink:

Edité: Vazkor a glissé une réponse avant la solution ... vous avez encore plus de temps pour réfléchir.

MessagePosté: 23 Oct 2004, 11:59
de Vazkor
Bonjour,

Vous devez tous savoir, que je suis un maniaque de l'aurtaugrâffe et que je défends violement la langue française, surtout quand elle est malmenée par mes voisins et presqu'amis du sud de la Belgique.

Je suis parfaitement à l'aise avec l'anglais, donc quelques mots anglais dans un texte ne me dérangent pas. Je les remarque même pas. Ce qui me dérange beaucoup plus mais de ça on ne parle pas c'est l'usage d'abréviations et acronymes abscons comme DSI et compagnie dans des articles sur 01net, sans explication, comme si tout le monde connaissait ce jargon informatique. C'est une autre plaie de cette époque.
Quand j'étais en service, il était d'usage de mettre en clair entre parenthèses la signification d'une abréviation non courante la première fois que l'on l'utilisait en dehors du contexte militaire OTAN (les abréviations courantes faisant l'objet d'un règlement).

Sérieusement, quand le mot français existe et est clair et précis, il faut l'utiliser autant que possible.
Mais quand je vois firewall traduit par pare-feu, mur coupe-feu ou autre fantaisie, je commence à rigoler.
Et que faire de tous ces mots en -ware que l'anglais crée très facilement et qu'il est difficile de traduire en français.
Hardware = quincaillerie, donc du solide par opposition au software immatériel.
Spyware= espiogiciel, espiongiciel, logiciel espions, c'est déjà moins facile.
Et commment traduire les scumware, scamware, crapware, foistware, etc. sans se lancer dans des trucs ridicules.

Quand un terme anglais est entré dans les moeurs je préfère le garder: e-mail, email ou mail = message électronique. C'est court et bref et tout le monde sait ce que c'est. emel est ridicule, tout autant que courriel, mailleur, emailleur, courrielleur. Parlons plutôt de messages et de messagerie.
Mail est d'ailleurs un de ces mot français qui a passé l'Atlantique et nous est revenu. On parlait de malle-poste, non? Et encore de malle Ostende-Douvres.

Si l'on veut franciser les termes anglais il faut alors que la France, le Québec, la Belgique et la Suisse se mettent d'accord pour utiliser un seul et même terme, de préférence court et précis.

Un GSM tout le monde sait que c'est alors qu'un mobile pour moi évoque un machin qui pend au plafond et bouge sous l'effet du vent. :)
Idem pour SMS, même si on sait pas au juste d'où ça vient.

Ne soyons pas plus catholique que le pape!

"Le Vatican a mis le préservatif à l'index, moi je conseille de le mettre ailleurs!"

@+

PS: Au nombre d'éditions de ce post, vous constaterez que je remets cent fois mes messages sur le métier.

MessagePosté: 23 Oct 2004, 12:02
de nickW
Les solutions.

1/ Il existe environ 1200 homographes, mais seulement une vingtaine d'homographes parfaits (toujours sans tenir compte des accents):

album, diesel, embargo, gangster, hôtel, jazz, jockey, karaté, laser, libido, mafia, matador, motel, paranoïa, radar, radio, revolver, sauna, taxi, télex, virus et yoga.

2/ Il y a près de 300 mots qui sont tous différents dans les huit langues étudiées.
Une petite sélection, avec dans l'ordre les versions italienne, espagnole, portugaise, française, danoise, allemande, néerlandaise, anglaise:
fiammifero, cerilla, fosforo, allumette, taendstick, Streichholz, lucifer, match.
pattumiera, cubo de basura, caixote do lixo, poubelle, skraldespand, Abfalleimer, vuilnisbak, dustbin.
mancia, propina, gorgeta, pourboire, drikkepenge, Trinkgeld, fooi, tip.

Cherchez les autres :D

ou lisez l'excellent livre de Henriette Walter, L'aventure des langues en Occident.

MessagePosté: 23 Oct 2004, 17:34
de Kethryes
Salut
Cherchez le paradoxe dans le fil de discution (j'ai failli mettre tread :b)
Un indice ?
Vazkor a écrit:je défends violement la langue française, surtout quand elle est malmenée par mes voisins et presqu'amis du sud de la Belgique.

un autre ?
Marc76 a écrit:Je trouve toujours choquant l'emploi du franglais [...] je suis d'origine irlandaise et ma femme est américaine

Quoi vous avez pas trouvé ?
Ce sont des "etrangers"* qui veulent proteger la langue française et les Français qui la détruisent !!! C'est le monde a l'envers !

*Sans aucun sens pejoratif bien sur, c'est pour ça que j'ai mis les ""

@+

MessagePosté: 23 Oct 2004, 17:43
de Vazkor
Bravo,
J'applaudirais si toi tu ne la malmenais pas cette belle langue française.

@+

MessagePosté: 23 Oct 2004, 17:56
de Kethryes
Ben oui... je suis français... :b (et encore comparé a de nombreux autres je suis exemplaire niveaux orthographe et anglicismes ! Le niveau est bas... très bas en France. C'est bien malheureux)

Et pour conserver une citation exacte : "Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage" est faux : pour Boileau "Vingt fois" suffisent (mais l'exagération populaire l'a augmenté, 20 fois devait pas etre suffisant :b)
@+

MessagePosté: 23 Oct 2004, 19:59
de césar
salut,

je suis entièrement d'accord avec Vazkor. je n'utiliserai jamais un mot comme courriel car je ne considère pas ce mot comme français. un mot français doit avoir une histoire, il doit tirer ses racines du grec ou du latin, avoir été employé par des centaines d'écrivains français ou de langue française. faire une traduction quasi-littéral d'un mot anglais passé dans l'usage, par simple plaisir de ne pas utiliser l'anglais a quelque chose de mesquin. et la liste donnée par nickw me conforte dans ma position :

pavé tactile = Touchpad
dispositif de pointage = pointer stick
pointeur = trackpoint
carte à puce = SmartCard
matériel = hardware
logiciel = software
malveillant = malware
pourriciel = foistware
numéroteur = dialer
surcadencement = overclocking
surcadencer = to overclock
partagiciel = shareware
gratuiciel = freeware
pair à pair = peer to peer

Apprenons déjà à connaître les subtilités de notre langue. c'est à peine si je m'en sors avec l'accord des verbes pronominaux. :wink:

MessagePosté: 23 Oct 2004, 20:12
de nickW
Bonsoir,

césar a écrit:je n'utiliserai jamais un mot comme courriel


Comment traduire email?
La "mèl" officielle n'a eu aucun succès, le "courrier électronique" est bien trop long.
De plus, si l'on garde email, est-ce email ou e-mail, et est-ce masculin ou féminin?

Comment traduire spam?
Le "pourriel" n'a eu aucun succès, le "courrier électronique non sollicité" est bien trop long.
Il est plus aisé de conserver le mot spam (nom commun, masculin).

Toutes les suggestions sont les bienvenues.

Bonne soirée,

MessagePosté: 23 Oct 2004, 20:16
de césar
nickW a écrit:Bonsoir,

césar a écrit:je n'utiliserai jamais un mot comme courriel


Comment traduire email?
La "mèl" officielle n'a eu aucun succès, le "courrier électronique" est bien trop long.
De plus, si l'on garde email, est-ce email ou e-mail, et est-ce masculin ou féminin?

Comment traduire spam?
Le "pourriel" n'a eu aucun succès, le "courrier électronique non sollicité" est bien trop long.
Il est plus aisé de conserver le mot spam (nom commun, masculin).

Toutes les suggestions sont les bienvenues.

Bonne soirée,


bonsoir,

je pense que la proposition de vazkor, de traduire tout simplement par "message" est judicieuse. d'ailleurs, il m'arrive de le dire machinalement au lieu de "mail" ou "e-mail".