Page 1 sur 1

Bon anniversaire, Vazkor

MessagePosté: 13 Juil 2019, 19:13
de pierre
Bon anniversaire, Jean Claude
:D

Re: Bon anniversaire, Vazkor

MessagePosté: 14 Juil 2019, 16:51
de Vazkor
Merci Pierre,

Le 13 juillet, mon amie Gisèle et son fils ont pensé à me souhaiter un bon anniversaire. De mes enfants, rien, zilch, nada... La date doit être trop dure à retenir.

Amitiés,
Jean-Claude

Re: Bon anniversaire, Vazkor

MessagePosté: 15 Juil 2019, 09:10
de pierre
La mémoire fait défaut.
Nous avons désormais tant d'appareils (dont on ne se sert pas) pour nous souvenir de tout que notre phosphore fout le camp (poison d'élevage sans doute).
Amitiés,

Re: Bon anniversaire, Vazkor

MessagePosté: 16 Juil 2019, 18:54
de Tourix
Bonjour, j'écris dans un calendrier en carton épais pour me rappeler des anniversaires, nul besoin d'Internet ou des appareils.
Par contre, tous les ans faut écrire de nouveau dans le calendrier de l'année suivante...

Re: Bon anniversaire, Vazkor

MessagePosté: 16 Juil 2019, 19:44
de pierre
Comme je perds régulièrement mes bouts de papier, et que mon super smartphone me sert juste... de smart téléphone, j'ai un truc pour toutes les dates :
J'appelle une de mes toutes premières petites amies, qui a une mémoire d'éléphant et se souvient toujours de tout !
:D

Re: Bon anniversaire, Vazkor

MessagePosté: 17 Juil 2019, 08:38
de pierre
Tiens, Jean-Claude
Toi dont ce fut le métier : cadeau d'anniversaire...

Liste des classes/types d'appareils et services pas trop compliqués à déchiffrer et dont la France autorise la circulation sans autorisation préalable.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... e=20070504

Rappel :
Décret n°98-206 du 23 mars 1998 (abrogé depuis)
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... 0005625454
La France interdit les clés de chiffrement de plus de 40 bits (2 puissance 40 - attention à la faute d'impression qui fait lire "pas plus de 240 essais" (de déchiffrement) - il faut lire "pas plus de 2 puissance 40 essais" (de déchiffrement))


À l'époque, il s'agissait de pouvoir casser tout chiffrement, en force brute, en 5 heures maximum avec les moyens et techniques alors disponibles.
20000000000000000000000000000000000000000 combinaisons possibles.

Par exemple, dans les annexes des logiciels Lotus Note et Lotus Domino, il était écrit en toutes lettres que la France interdisait les clés de plus de 40 bits.
Lotus Notes - Lotus Domino - Insécurité

Peu de temps après étaient promulguées les 3 lois post 11 septembre qui instaurent encore aujourd'hui un état policier numérique où tous, personnes physiques ou morales, perdent toutes leurs libertés individuelles sous de la techno-surveillance omniprésente.

1er coup : 2001 LSQ : Loi pour la sécurité quotidienne (votée le 15 novembre 2001)
2èm coup : 2003 LPSI : Loi pour la sécurité intérieure (votée le 18 mars 2003)
3èm coup : 2005 LCT : Loi relative à la Lutte Contre le Terrorisme (votée le 23 janvier 2006)

La sécurité de la population, que l'on demande aux gouvernants, est-elle possible sans renseignements (espionnage) ?
La prévention doit-elle me coûter ma vie privée ?

Re: Bon anniversaire, Vazkor

MessagePosté: 20 Juil 2019, 01:09
de Vazkor
Bonjour Pierre,

Je réponds sans hésiter NON aux deux questions.

Je cite Phil Zimmermann :
Le Gouvernement a eu un comportement qui n’inspire pas confiance dans le fait qu’il n’abuseront pas de nos libertés civiles. Le programme COINTELPRO du FBI avait ciblé les groupes qui s’opposaient aux politiques du Gouvernement. Ils ont espionné les mouvements pacifistes et le mouvement des droits civils. Ils ont intercepté le téléphone de Martin Luther King Jr. Nixon avait sa liste d’ennemis. Et ensuite il y a eu la pagaille du Watergate. Le Congrès paraît maintenant prêt à faire passer des lois restreignant nos libertés civiles sur Internet. A aucun moment dans le passé la méfiance envers le Gouvernement n’a été si largement partagée sur tout le spectre politique qu’aujourd’hui.
Si nous voulons résister à cette tendance inquiétante du gouvernement pour rendre illégale la cryptographie, une mesure que nous pouvons adopter est d’utiliser la cryptographie autant que nous le pouvons actuellement pendant que c’est encore légal. Quand l’utilisation de cryptographie sûre devient populaire, il est plus difficile pour le gouvernement de la criminaliser. Par conséquent, utiliser PGP est bon pour préserver la démocratie.
Si l’intimité est mise hors la loi, seuls les hors-la-loi auront une intimité. Les agences de renseignement ont accès à une bonne technologie cryptographique. De même les trafiquants d’armes et de drogue. Mais les gens ordinaires et les organisations politiques de base n’avaient pour la plupart pas eu accès à une technologie cryptographique de "qualité militaire" abordable. Jusqu’à présent.
PGP donne aux gens le pouvoir de prendre en main leur intimité. Il y a un besoin social croissant pour cela. C’est pourquoi je l’ai créé.

Extrait du Manuel Utilisateur de PGP 6

"Si l’intimité est mise hors la loi, seuls les hors-la-loi auront une intimité" peut être mise à toutes les sauces.
Remplacez intimité par armes, par exemple. C'est déjà la cas.

Il vaut mieux être jugé par douze personnes, que porté par six.