Ghostery (filtre anti-tracking et anti-profiling du Web)

Logiciels

Modérateur: Modérateurs et Modératrices

Ghostery (filtre anti-tracking et anti-profiling du Web)

Messagede pierre » 12 06 2012

Ghostery, un module additionnel à tous les navigateurs (qui supportent la technologie des modules additionnels) est un outil permettant aux annonceurs publicitaires, aux éditeurs, régies et réseaux publicitaires, aux marques commerciales etc. ... de se mettre en conformité avec les législations émergentes (2011/2012) sur la publicité ciblée (profiling des internautes, marketing comportemental, principe du tracking par Web-Bug, cookies de tracking...) et la protection des internautes (nos tranches de vie privée établies, détenues et manipulées par eux).

Ghostery est un outil fait par les annonceurs publicitaires pour les annonceurs publicitaires. Il vise à protéger les annonceurs publicitaires des foudres des législations en mettant en place un outil permettant à chaque acteur de l'Internet adhérant à Evidon Better Advertising de répondre aux obligations légales donnant à l'internaute le droit de contrôle de ses cookies, du tracking dont il est victime et de ses données privées.

Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre anti-tracking et anti-profiling du Web)

Messagede pierre » 14 06 2012

Mise à jour des listes des domaines filtrés par Ghostery.
Mise à jour de la fiche Ghostery

Attention à ne pas porter aux nues Ghostery, ni inverser l'intelligence de son comportement ou lui prêter des intentions altruistes et volontaristes de protection de la vie privée des internautes sur l'Internet.

Contrairement à ce qui est écrit par tous les enthousiastes, Ghostery ne traque pas les traqueurs et ne vous donne pas la mainmise sur les réseaux publicitaires, les fournisseurs de profils comportementaux, les domaines et autres agences et entreprises intéressées par tous vos déplacements, faits et gestes sur l'Internet et qui vous espionnent.

C'est l'inverse :

  1. Ghostery permet uniquement ce que les législations imposent à certains acteurs (et pas aux autres), et rien de plus (et plutôt moins !).

  2. Ghostery ne voit, du Web invisible, que ses adhérents (essentiellement les annonceurs, les régies et réseaux publicitaires, les services de statistiques pour Webmasters, les scripts tagués et les tags) au "Club Better Advertising" (qui payent Evidon Better Advertising, le propriétaire de Ghostery, pour que celui-ci les intègre dans leur outil de mise en conformité avec les législations).

  3. Ghostery n'offre pas de réponse au droit de regard, correction, suppression des données chez chacun de ses adhérents. Il renvoie sur chacun des sites de ses adhérents d'où il est actuellement impossible de trouver une solution accessible, uniforme et rapide pour régler ce problème.

Le terme "Club Better Advertising" utilisé n'existe pas. C'est une invention d'Assiste pour insister sur le fait qu'il s'agit d'un système auto-protecteur des annonceurs publicitaires. Qu'il y ait une protection des internautes n'est qu'un effet collatéral.

Ce n'est pas Ghostery qui filtre le Web mais les régies publicitaires et consorts, adhérents à ce que nous appelons le "Club Better Advertising" (Club pour une Meilleure Publicité) qui demandent à Evidon, le propriétaire de Ghostery, moyennant finances, de rendre (en apparences) aux internautes le contrôle sur le tracking qu'ils pratiquent afin de répondre aux obligations à eux faites par les législations (ce sont eux qui cherchent, avec Ghostery, à se mettre en règle avec les nouvelles lois).

Remarque : Quand à Ghostery lui-même, ses deux domaines ne sont pas filtrés et les pages que l'on consulte sur ses domaines depuis Ghostery (ses fiches d'adhérents) sont truffées de tags (Web-Bugs). Il utilise le protocole spécial, ultra privilégié, "chrome://", qui permet de tout faire. Ce n'est qu'un vaste système d'Opt-Out et de "Do not Track" rendu obligatoire par les lois. Sa promotion, sur son site, qui en donne une lecture totalement fausse ("filtre le Web invisible" etc. ...) induisant la manière dont il est perçu (lire la totalité de la presse et la totalité des commentaires dithyrambiques des intervenants et des internautes, y compris les spécialistes en sécurité informatique) est une tromperie (qui fait penser à un autre outil éminemment suspect : WoT). Est-ce que Ghostery fait le tracking lui-même et le revend à ses adhérents ?

Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre anti-tracking et anti-profiling du Web)

Messagede pierre » 16 06 2012

Petit mouvement de panique chez les annonceurs publicitaires :
Microsoft tente de se racheter une virginité apparente avec Internet Explorer version 10 et positionne le tag "Do not Trak" sur "On" par défaut.
Evidon, le propriétaire de Ghostery, traduit l'affolement sur son blog.
Ce n'est pas à une société de dire "L'utilisateur n'est pas traqué et il doit exprimer le souhait de l'être"
Selon Evidon, l'utilisateur doit être traqué par défaut et il doit exprimer le désir de ne pas l'être !

Son papier, en anglais, au titre très bref :
On IE10

Ah ! Si vous ne l'avez pas encore compris, lire

Ghostery

Le fait que l'intégralité du Web mondial porte ce truc aux nues et n'ai pas compris un mot de son comportement commence à m'agacer sérieusement.

Et si vous ne l'avez pas encore compris non plus (je m'adresse surtout aux utilisateurs de Google Chrome) :

Proscrire Internet Explorer, Google Chrome et Safari. Ces 3 navigateurs appartiennent à 3 des plus grandes sociétés de marketing et régies publicitaires du monde (95% des revenus de Google sont des revenus publicitaires). Le tracking est leur fond de commerce. Le code de leurs navigateurs n'est pas modifiable. Le trafic qu'ils font par eux-mêmes pour eux-mêmes n'est pas filtrable.

Les sociétés acteurs du Net qui veulent surnager dans les années qui viennent doivent disposer de leur propre navigateur, seul endroit où sont centralisés les mots clés et les URL (vos centres d'intérêts qui les intéressent) et les Cookies à GUID (votre identification unique) pour échapper aux tonnes d'outils techniques ou législatifs protégeant l'internaute. Pourquoi croyez-vous que Google se soit lancé dans Google Chrome ? Yahoo!, en dangereuse régression, l'a bien compris aussi qui lance son Navigateur Axis (le 24 mai 2012) sous forme, pour l'instant, d'une extension cherchant à unifier les recherches dans les mondes PC et mobiles simultanément.

Les acteurs qui ne disposent pas de leur propre navigateur n'ont qu'un seul moyen pour être proche des internautes : s'incruster dans les navigateurs des autres sous forme de barres d'outils. C'est la raison pour laquelle tout le monde essaye de vous fourguer sa barre d'outils ! Elles sont toutes aussi inutiles les unes que les autres et n'ont qu'une finalité : tracking (espionnage de la vie privée, si vous préférez) !

Et pour ceux qui n'ont pas de pseudo service à offrir sous forme d'une barre d'outils, le dernier moyen d'être proche des internautes est de s'incruster dans les pages Web visitées. Pour cela, il faut caresser les Webmasters dans le sens du poil en leur offrant, gratuitement, des services dont ils ont plus ou moins besoin : des statistiques gratuites de fréquentation de leurs sites en échange de l'incrustation d'un tag (script tagué, tag, image, web bug) dans toutes les pages. Le tag oblige la page reçue à ouvrir un connexion sur un serveur tiers. Là, à cause des dispositifs techniques de fonctionnement de base de l'Internet (les "headers" des "paquets"), le serveurs reçoit automatiquement tout un tas d'informations et en profite pour enregistrer et analyser l'URL de la page demandeuse, l'URL de la page précédente (le "Referer") et des données techniques comme le navigateur, la résolution, les paramètres techniques, l'horodatage, la géolocalisation approximative par l'adresse IP, la langue utilisée etc. ...

A partir du l'URL de la page visitée on en extrait ses mots clés et on a donc le thème de la page qui intéresse l'internaute. On sait combien de temps il passe dessus (horodatage d'arrivée -> horodatage de l'arrivée sur la page suivante). Comme on connaît la totalité de ses déplacements sur le Net et absolument tout ce qu'il a lu, vu, écouté, cherché etc. ... le temps passé dessus etc. ... on en déduit en quelques minutes son profil comportemental et, en quelques jours, ses profils psy, mental, de santé, ses penchants, ses tendances, ses cercles de connaissances, ses déviances... Les sociétés qui nous traquent sont comme les "Renseignements Généraux", en plus rapide, plus complet, plus systémique...

Ces profils construits à partir de l'analyse des données privées volées et conservées sur des années (pas de droit à l'oubli) valent une fortune et des centaines de sociétés se les arrachent.

L'introduction en bourse de Facebook (l'un des réseaux sociaux sur l'Internet), le 18 mai 2012, ne vous a pas échappé. La société Facebook ne fait que 3,5 milliards de dollars de Chiffre d'affaire et à peine 1 milliard de dollars de bénéfice. Normalement, cette société de vaut rien. Pourtant, elle a été capitalisée, ce jour là, à plus de 104 milliards de dollars. Sur quoi ? La seule chose que "possède" Facebook est totalement immatérielle : c'est le profil détaillé de ses 900 millions d'utilisateurs actifs. Facebook note ce qu'ils font, disent, écrivent, regardent, écoutent, lisent, consomment, qui ils fréquentent (classés en listes comme "Relation de travail" ou "Amis proches"), où, quand, comment, à quoi ils s'intéressent, quels groupes d'utilisateurs d'intérêt commun ils rejoignent (comme "Lieu de travail", "Ecole", "Collège" ou autres caractéristiques), etc. ...

« Dis moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es. »
« Dis-moi de quoi tu t’occupes, je te dirai ce que tu deviendras. »
Goethe dans « Maximes et Réflexions. »

Et ils n'ont même plus peur de dire qu'ils nous espionnent ! C'est quelque chose d’acquis ! Ils parlent même ouvertement d'améliorer cet espionnage !

Larry Page, co-fondateur de Google, prend la présidence de Google le 4 avril 2012 et fait une déclaration écrite dès le lendemain, 5 avril 2012, à propos du "grand progrès" que "nous espérons tous et dont nous ne saurions nous passer" - la nouvelle publicité de demain, encore plus ciblée - l'optimisation de la pression commerciale ! Comment avons-nous pu vivre sans... Il faut espionner les internautes et pénétrer leurs cercles de connaissances, les gens qu'ils fréquentes, car :

« Avec plus de 120 intégrations Google+ à venir (dont la recherche Google, YouTube et Android), nous sommes sur la bonne piste » - « La connaissance de l'identité et des relations (Ndlr : de l'Internaute) peut aussi nous aider à améliorer la recherche. » - « ce sont des problèmes difficiles à résoudre sans connaître votre identité, vos centres d'intérêts ou les personnes qui vous intéressent ».
These are hard problems to solve without knowing your identity, your interests, or the people you care about.


Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre du Web)

Messagede pierre » 26 03 2013

Les technologies de 1369 sociétés bloquées (script, web bug, iFrame...).
On note aussi un mouvement de Opt Out NAI Network Advertising Initiative et de Opt Out DAA Digital Advertising Alliance vers Ghostery.

Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre du Web)

Messagede pierre » 14 09 2013

Bonjour,

Mise au point après quelques lectures :

Ghostery ne concerne que le monde du commerce et de la publicité
Ghostery ne concerne que les sociétés de commerce et publicité membres de Evidon Better Advertising. Petit à petit, toutes ces sociétés de commerce et publicité feront partie d'Evidon ou de solutions analogues, sous la pression des législations mises en place et sous la pression de la Web-réputation lamentable que feraient les internautes à ceux qui tenteraient de se soustraire à ces obligations légales et éthiques. Aucun autre opérateur de tracking n'est filtré par Ghostery (dont les sites institutionnels, les administrations, etc. ...).

Avec Ghostery, les marques tentent de soigner leur image de marque.

Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre du Web)

Messagede pierre » 13 11 2013

J'ai un doute sur Ghostery.

Je rappelle que ce produit est un produit dédié à la protection des sociétés pratiquant le tracking. Il s'agit de protéger les marketeurs, les régies publicitaires, les services de statistiques pour webmasters, le services de gadgets, etc. ... Le blocage du tracking pour protéger l'internaute n'est qu'une conséquence, un dégât collatéral à cette protection de ceux qui nous surveillent face aux législations mises en place dans de nombreux pays.

Toutefois, depuis le début, j'ai un doute et celui-ci me préoccupe de plus en plus, une espèce d'intime conviction. Est-ce que Ghostery, qui appartient, rappelons-le, à Evidon Better Advertising, ne collecte pas (tracking) nos faits et gestes pour les redistribuer / revendre à ses 1694 trackers adhérents (1694 sociétés de tracking). Est-ce qu'Evidon ne deviendrait pas l'unique tracker pour le compte de tous les autres ?

Il n'y a jamais eu de climat de confiance entre ce produit et moi. C'est un outil de l'industrie du tracking pour les industriels du tracking.

Les clics, par exemple, sur les fiches détaillées des trackers bloqués, conduisent au site d'Evidon Better Advertising lui-même, or Evidon Better Advertising n'est pas filtré, lui (il y a même un outil de tracking d'Evidon, un outil de mesure d'audience et de statistiques d'Evidon, pour les webmaster (qui l'insèrent dans leurs pages Web), qui est blocable : Evidon Notice) !

Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre du Web)

Messagede shl » 14 11 2013

Est-ce que Ghostery n'est pas superflu quand on utilise la liste noire d'Adblock et, pour ceux qui aiment mettre les mains dans le cambouis, le blocage des requêtes croisées par RequestPolicy ?
La vie privée n'est pas réservée à ceux qui ont des choses à se reprocher.
Ma config détaillée
Assiste.com
Avatar de l’utilisateur
shl
Développeur
 
Messages: 3432
Inscription: 30 10 2004
Localisation: Suivez mon regard...

Re: Ghostery (filtre du Web)

Messagede pierre » 14 11 2013

RequestPolicy est plutôt un compagnon, un complément de NoScript. Tous les deux se basent sur l'examen des scripts présents dans le code des pages Web.
AdBlock Plus bloque les accès aux serveurs des régies publicitaires (et lute contre le tracking avec les abonnements additionnels à AntiSocial, EasyPrivacy, Malwaredomains). Il se base sur des règles que l'on peut assimiler à des méta listes noires).
Après, on peut s'amuser avec Ghostery ET Do Not Track Me.
J'ai toujours trouvé assez étonnant que Ghostery signale tout le temps la liste complète des adhérents à Evidon présents sur une page, que NoScript soit actif ou non et que AdBlock Plus soit actif ou non. Il analyse la totalité du code, y compris ce qui est bloqué par les autres (bloqué mais dont le code, inhibé d'une manière ou d'une autre, se trouve toujours sur la page)
Par contre, si on ajoute Do Not Track Me (qui ne concerne que la lute contre la tracking) :
- Lorsque tout est actif (NoScript, AdBlock Plus, AntiSocial, EasyPrivacy, Malwaredomains et Ghostery), Do Not Track Me a très peu l'occasion de servir à quelque chose (mais réagit, de temps en temps, contre un truc que les autres ne gèrent pas ou ne reconnaissent pas).
- Si on désactive Ghostery, Do Not Track Me réagit très bien.
- Dito avec la désactivation d'AdBlock Plus puis de NoScript.

Dire que tout cela, ou presque, pourrait être réglé avec un seul bit, même pas un byte, juste un bit, si DNT arrivait à s'imposer.

Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre anti-tracking et anti-profiling du Web)

Messagede pierre » 19 12 2013

Petites mises à jour dans la rédaction de la fiche de Ghostery (qui est en version 5.0.6 actuellement - vérifiez cela).

Ghostery
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22248
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: Ghostery (filtre anti-tracking et anti-profiling du Web)

Messagede Le Sanglier » 30 12 2013

Bonjour,

je teste Disconnect, créé par Brian Kennish ayant travaillé chez Google et DoubleClick qui serait passé du coté obscurs au coté lumineux.

le code source est disponible sur github, les conditions d'utilisation ( logs, IP, rétention, etc ... ) ainsi que les limites du logiciel sont indiquées.

Disconnect

@+
Avatar de l’utilisateur
Le Sanglier
 
Messages: 405
Inscription: 25 04 2007

Suivante

Retourner vers Logithèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités