CookieQ

Termes, expressions, concepts...

Modérateur: Modérateurs et Modératrices

CookieQ

Messagede pierre » 22 03 2017

Question posée en MP par Lonewolf :

Lonewolf a écrit:Bonjour,

Je m'intéresse aux tag managers censés permettre de gérer correctement le consentement préalable aux cookies sur un site; plus précisément aux tag managers référencés sur le site de la CNIL et je suis tombé sur un article de votre forum sur CookieQ de Baycloud disant que c'est en fait un outil de tracking qui revend ses données aux publicitaires !
J'aimerai entrer en contact avec l'auteur de cet article pour comprendre comment il fait pour repérer ce genre de tricheurs ?

Merci d'avance pour votre aide.
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22912
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant

Re: CookieQ

Messagede pierre » 22 03 2017

Bonjour Lonewolf et bienvenue,

Ce n'est pas une démarche de l'auteur de Ghostery pour identifier le " tricheur " (le "tricheur", selon votre terminologie, est celui qui invente un service gratuit à l'attention des webmasters dans le but d'effectuer une surveillance des visiteurs des sites de ces webmasters, à l'insu des webmasters (ou parce qu'ils s'en fichent de jeter leurs visiteurs en pâture aux espions) et à l'insu des internautes - il y a tant d'argent à se faire en collectant les données et activités des internautes, soit en les ciblant (publicités), soit en vendant ces données).

L'Union européenne, et divers autres pays démocratiques ont mis en place des législations tendant à rendre aux internautes une partie du contrôle sur leur vie privée. Il est obligatoire aux éditeurs de solutions quelconques conduisant, ou pouvant conduire, à un espionnage des internautes d'offrir une solution de sortie de cet espionnage (l'espionnage est activé par défaut et l'internaute doit avoir la possibilité de s'en échapper, ce que nous appelons l'"option de sortie" (Opt-Out)).

Donc, pour être en conformité avec les obligations légales à eux faites, les éditeurs doivent proposer un mécanisme de sortie (de blocage) de l'espionnage.

Une société s'occupant de publicités, et qui a comme clients les "espions", a mis au point un mécanisme générique de blocage, Ghostery, non pas pour permettre aux internautes de se protéger, mais pour permettre à ses clients d'être en conformité avec les législations. Que les internautes soient protégés (uniquement pour les clients de cette société et uniquement pour la forme de surveillance qu'ils exercent) est un effet collatéral.

Donc, pour être dans les clous, les éditeurs viennent adhérer de leur propre chef à Ghostery (Evidon Better Advertising) et ils disent d'eux-mêmes à Ghostery voilà - je fais ça, ça et ça, à bloquer si l'internaute le souhaite.

Evidon Better Advertising (enfin... ils ont créé une filiale sous un autre nom) ne recherche absolument pas les mécanismes de surveillance. Cette société ne gère que ceux qui se présentent spontanément à elle. Il en est donc des dizaines de milliers d'autres contre lesquels nous ne sommes pas protégés.

L'information que délivre Ghostery sur CookieQ ne provient pas d'une analyse de CookieQ par Ghostery, mais de la présentation que fait CookieQ d'elle-même à Ghostery.

Ghostery fonctionne bien, mais uniquement pour ses "adhérents" (environ 2000). Dans le même ordre d'idée (Opt-Out), il y a la DAA et la NAI.

Pour le reste, il y a AdBlock-Plus et NoScript.

Lire l'article Ghostery
Lire l'article Opt-Out
Lire l'article Opt-Out : Outil DAA - (Digital Advertising Alliance)
Lire l'article Opt-Out de la NAI (Network Advertising Initiative)
Lire l'article AdBlock-Plus
Lire l'article NoScript
Avatar de l’utilisateur
pierre
 
Messages: 22912
Inscription: 20 05 2002
Localisation: Ici et maintenant


Retourner vers Encyclopédie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités