Page 1 sur 1

LE DROIT à la « mort numérique »

MessagePosté: 31 Oct 2016, 19:04
de pierre
Le Parisien - aujourd'hui (Lundi 31.10.2016) :
LE DROIT à la « mort numérique » vient d’entrer dans les textes législatifs. La loi pour une République numérique promulguée le 7 octobre stipule en effet que « toute personne peut définir des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de ses données à caractère personnel après son décès ». En l’absence de directives du défunt, les héritiers peuvent « accéder aux traitements de données à caractère personnel qui le concernent afin d’identifier et d’obtenir communication des informations utiles à la liquidation et au partage de la succession ». Ils sont aussi autorisés à recevoir des données liées aux souvenirs de famille et à faire supprimer les comptes du défunt.