Histoire sans fin (complète)

Modérateur: Modérateurs et Modératrices

Histoire sans fin (complète)

Messagede shl » 21 Mai 2007, 17:33

Bonjour,

Complément du jeu Histoire sans fin : plutôt que recopier tout le texte dans chaque message, je propose qu'on ne reprenne que les dernières phrases. L'histoire complète sera reproduite ici.

Dernière mise à jour : 19 / 11 /2007
-----------------------------------------

Du pain rassis attendait un peu beaucoup d'humidité. Mais c'était avant-hier dimanche que le croquemitaine rouge sentait la bière d'Abbaye cistercienne. Soudain l'éléphant aviné éternua devant Babar.

Celui-ci visiblement gay et tout excité trompa sa morosité dans l'huile lampante mauve et vidangea rapidement ses testicules minuscules. Cependant, jaune huileux, le colonel Japonais Kitadiça Cçamer, grand dadais, appréciait les débordements énigmatiques.
Résolument, Babar très en colère prit une douche rafraîchissante, mais Pinocchio, réveillé par erreur, tira sur Panpan en sautant du coq au vin jaune-citron.

Surpris , ébaubi, abasourdi, ébahi, Panpan ratiocina transcendantalement Salvador Dalí qui dominait l'inter-sidéralement-issime oeuf ramolli du grand dinosaure carnivore.

Or, Prince de Condé Sandent, lascivement vautré dans la fange insipide et nauséeuse devant Shéhérazade éblouissante quoique grassouillette malgré une gastro-entérite émérite, éructa joliment pendant qu'une messe des Rogations résonnait aux champs Elysées.

L'anti-moine écarquilla benoitement son oeil malsain puis leva superbement son pagne fraise-banane sous lequel vivait un escargot bleu à pois sauteurs.

Nonchalamment le gastéro-Ipod homérique diffusait bruyamment sa musique techno-rock orangée. Par ailleurs, ses auditeurs cornus enfilaient des câbles torsadés en scoubidous pommes/poires agrémentés d'une choubidou vermillon pâle.
L'hermaphrodite désabusé, baveux, pénétra subrepticement, délicatement, à reculons, l'enceinte close d'une diligence éventrée d'où sortaient plusieurs clones énigmatiques.

Un enfant difforme, démoniaque, angélique, flottait langoureusement sur un ectoplasme ravissant projeté sous la calculette bi-nitro-récréactive. Mais, Babar ayant fugitivement saisi quatre trompes d'eustache bouchées, débraya malencontreusement l'esgourde parmesane laquelle survolait Panpan quand subitement l'escargot polycéphale monocorné sautillant malgré l'ablation ratée d'un pneu circonflexe, réembraya brutalement.

Alors, excédé, le croquemitaine flingua, à la sulfateuse de XB .41 W64.Z8, l'évanescence royale efflanquée convulsivement branlante. Zorro, vieux-beau décati, jacassait depuis l'astéroïde troué horizontalement quand, d'une hyperbole bote, acuminée, et stridente il eructa sommairement un rap symphonique et calorifère soporifique.

Dark Vador, essoufflé, pralinait suavement un rhododendron bouturé foncièrement exogène. Congrûment, il déclara : « Ô grand échiquier hirsute, combien sommaire restera Panpan ? » Dans l'outrecuidance mise à nu de ce soliloque lilliputien emphatique, Monsieur 100 000 volts pianota goulûment sur l'escabeau enchanté quoique fluide et rocailleux, une paire de triples croches abrasives pointées.

James Bond épris de La Goulue ruilait son mandrin spiritueux sur les glandes de Bartholin, rabougries depuis plusieurs millénaires jugaux par une curieuse courbure de l'espace-temps.
Dès l'aube poissonneuse, le pêcheur de kangourous harponna la girouette volante en dénoyautant froidement une aubergine blindée. Bien qu'abâtardie elle semblait descendre d'une lignée royale gelée. « Je l'ai , je l'ai ! » s'écria t-elle.

Juridiquement, la règle oblique chatouilla dextrement le girafon obtus trempé de confettis cubiques et palmaires, nonobstant l'habit véhiculaire ouaté. Le fromage ôta sa croute fleurie. Le domino clignota uniformément d'un rouge moutonnier zébré et circonvolutionnaire tandis que le préposé rustaud exhibait sournoisement une enveloppe audacieuse, gracieuse sans plus.

Aujourd'hui, à 37heures 75 minutes, le Canada jappa méchament avec toutefois beaucoup d'académisme et quelques incongruités.

-----------------------------------------

Pour continuer l'histoire, rendez-vous ici... :wink:
La vie privée n'est pas réservée à ceux qui ont des choses à se reprocher.
Ma config détaillée
Assiste.com
Avatar de l’utilisateur
shl
Développeur
 
Messages: 3518
Inscription: 30 Oct 2004, 23:06
Localisation: Suivez mon regard...

Retourner vers Jeux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité